Consultation

Voir le patient en amont de l’examen radiopédiatrique, un bonus clinique et relationnel

L'imagerie pédiatrique se démarque par la nécessité de préparer à l'examen des patients mineurs, mais aussi leurs parents. Un moment d'échange en amont s'avère crucial pour informer comme pour moduler le protocole d'examen, explique Valérie Merzoug, radiologue spécialisée en radiopédiatrie à l'Institut de radiologie de Paris (IRP).

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 16/09/22 à 15:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 1 min.

La rencontre avec l'enfant et ses parents est un moment d'échange crucial pour informer comme pour moduler le protocole d'examen (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Pour Valérie Merzoug, radiologue spécialisée en radiopédiatrie à l’Institut de radiologie de Paris (IRP), échanger avec le patient en amont de l’examen radiologique est particulièrement important en radiopédiatrie. « Cet interrogatoire avant l’examen me permet de moduler mon examen, explique la radiologue francilienne. J’étoffe les protocoles en IRM en fonction de ce que m’indiquent les patients, notamment en ostéoarticulaire : vous ne traitez pas une IRM du genou de la même façon s’il s’agit d’une douleur inflammatoire ou mécanique. Le radiologue n’est pas juste un imageur, c’est avant tout un médecin qui doit recueillir des éléments cliniques. »

Le manip comme relais

Cependant, flux de patients oblige, il arrive qu’en fin de vacation, Valérie Merzoug n’ait pas le temps d’interroger tout le monde. « Voir tous les patients et leurs parents en amont reste un vœu pieux, confirme la radiologue. Quand je n’ai pas le temps de le faire, le manipulateur est un relais important pour poser ces qu

Il vous reste 48% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

François Mallordy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR