D’après une étude présentée dans la revue JAMA [1], le taux de recours à l’IRM pour la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (AVC) aigus ischémiques aux États-Unis serait passé de 28 à 66 % entre 1999 et 2008. Dans plus de 90 % des cas, cette IRM aurait été réalisée en plus d’un scanner. Or, pointent les chercheurs, « il existe peu de données pour évaluer l’association entre l’utilisation de l’IRM et les résultats cliniques pour les patients ».

246 patients victimes d’AVC...

Solenn DUPLESSY
Bibliographie
  1. Frade H. C., Wilson S. E., Beckwith A. et coll., « Comparision of outcomes of ischemic stroke initially imaged with cranail computed tomographu alone versus computed tomography plus magnetic resonance imaging », JAMA Network Open, 2022, vol. 5, n° 7 : e2219416. DOI : https://doi.org/10.1001/jamanetworkopen.2022.19416