Les techniques de lecture rapide pourraient-elles améliorer les capacités d’interprétation des radiologues ? C’est en partant de ce postulat que le service de radiologie de l’hôpital de la Timone, à Marseille (13), a expérimenté cette méthode à l’été 2018. Les résultats obtenus par des internes formés se sont révélés très encourageants.

Près de 1 000 mots à la minute

Pour ces travaux, le service a fait appel à Nicolas Lisiak, spécialiste de la lecture rapide et plusieurs fois titré dans...