L’imagerie thoracique fut l’un des thèmes majeurs de la conférence de presse des Journées francophones de radiologie 2020, mardi 22 septembre. D’abord en raison de son rôle lors de la première vague de Covid-19. « L’imagerie thoracique a permis de fluidifier les flux de patients et de réaliser un triage rapide pour désengorger les services d’urgences. Cela a eu un impact fondamental », a rappelé Mathieu Lederlin, radiologue au CHU de Rennes.

Une stratégie gagnante

Dès le début de la crise...

Carla FERRAND