Dossier médical partagé (DMP), messagerie sécurisée de santé (MSS), téléservices… l’État a fait du développement du numérique en santé l’un des grands volets de son Ségur de la santé présenté en 2020. L’avenant 9 à la convention médicale, signé fin juillet, concrétise cette ambition dans le secteur libéral en prévoyant des incitations financières. Au total, 300 millions d’euros vont accompagner les médecins dans la transition numérique.

Des subventions pour les éditeurs

La première mesure...

Jérôme HOFF