Docteur Imago / Comment s’est déroulée la crise du COVID-19 dans votre établissement et comment a‑t-elle impactée le service de radiologie ?

Patrice Taourel / Pendant la crise, des manips ont été réaffectés pour faire les radios au lit en réanimation et les équipes ont été renforcées sur le scanner dédié au COVID 24h/24. Le COVID-19 est une pathologie très exigeante. En réanimation, il faut beaucoup de temps et de personnels. Nous avons donc recruté des contractuels et réorienté des agents...

Carla FERRAND