Les nouvelles recommandations de la Haute Autorité de santé sur le dépistage du cancer du poumon devraient accélérer l’organisation des projets pilotes dans ce domaine. Les radiologues et pneumologues n’ont toutefois pas attendu ce feu vert pour mener leurs propres essais en population.

L’exemple précurseur de la Somme

Parmi les travaux « modernes », qui exploitent les possibilités du scanner basse dose, l’étude DEP KP80 démarrée en 2015 dans la Somme à l’initiative d’Olivier Leleu, chef du...

Jérôme HOFF
Bibliographie
  1. National Lung Screening Trial Research Team, « Reduced lung-cancer mortality with low-dose computed tomographic screening », New England Journal Medicine, août 2011, vol. 365, n° 5, p.  395-409. DOI : 10.1056/nejmoa1102873
  2. De Koning H. J., van der Aalst C. M., Scholten E. T. et coll., « Reduced Lung-Cancer Mortality with Volume CT Screening in a Randomized Trial », The New England Journal of Medicine, 29 janvier 2020. DOI: 10.1056/NEJMoa1911793.
  3. Leleu O., Basille D., Auquier M. et coll., « Lung Cancer Screening by Low-Dose CT Scan: Baseline Results of a French Prospective Study », Clinical Lung Cancer, mars 2019, vol. 21, n° 2, p. 145-152. DOI : 10.1016/j.cllc.2019.10.014.
  4. Leleu O., Basille D., Auquier M. et coll., « Results of second round lung cancer screening by low-dose CT scan – french cohort study (DEP-KP80) », Clinical Lung Cancer, janvier 2022, vol. 23, n° 1, E54-E59. DOI: https://doi.org/10.1016/j.cllc.2021.09.009.