Le scanner thoracique s’est vite imposé comme le standard pour l’imagerie du COVID-19. « Il n’y a pas de place pour la radiographie thoracique », rappelle la Société d’imagerie thoracique (SIT) dans une liste de recommandations parue le 12 mars. Le scanner n’est pas pertinent pour le dépistage des patients sans gravité clinique ni comorbidité, estiment les sociétés savantes. En cas d’hésitation diagnostique entre pneumopathie bactérienne ou bien atteinte Covid-19, « les arguments cliniques...

Jérôme HOFF