Étudiante en 5e année de médecine à l’université de Strasbourg, Sarah Dbouk a participé à la diffusion d’un questionnaire portant sur l’intelligence artificielle et la radiologie interventionnelle auprès de ses pairs. Sur plus de 3 100 exemplaires distribués, elle a reçu la réponse d’environ 700 étudiants, de la première à la sixième année de médecine. Elle a présenté les résultats lors des Journées francophones de radiologie 2019.

Pas peur de l’IA

À la question « l’intelligence artificielle...