Les médecins nucléaires montent au créneau pour garder la main sur leur activité. Dans un document diffusé auprès de ses adhérents, leur syndicat national (SNMN) dénonce des « pressions » des fabricants de radiopharmaceutiques sur les forfaits techniques, en pleine négociation sur la réforme des autorisations d’exercice de la médecine nucléaire.

Deux grades d’exercice

Pour rappel, la réforme des régimes d’autorisations d’exercice de la médecine nucléaire vise à encadrer les activités selon...

Carla FERRAND