Un nouvel acronyme est récemment venu s’ajouter aux groupes de travail actifs au sein de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Il s’agit du CANPRI, le Comité d’analyse des nouvelles techniques et pratiques médicales utilisant les rayonnements ionisants. Lancé le 8 juillet 2019, il s’est réuni pour la première fois fin août, afin de définir ses modalités de fonctionnement et ses futures méthodes de travail.

Experts et représentants des autorités de santé

L’entité compte une trentaine de...