Il n’y a pas de justification à retarder une mammographie de dépistage chez une patiente qui développe une lymphadénopathie après une vaccination contre la Covid-19, conclut un article paru en février 2022 dans Radiology [1].

Une étude sur 1 217 patientes

Cette recommandation s’appuie sur une étude rétrospective réalisée sur des patientes vaccinées et ayant passé un examen d’imagerie mammaire entre le 30 décembre 2020 et le 12 avril 2021, dans 17 sites d’une même institution. Sur les...

Solenn DUPLESSY
Bibliographie
  1. Wolfson S., Kim E., Plaunova A. et coll., « Axillary adenopathy after COVID-19 vaccine: no reason to delay screening mammogram », Radiology. Epub : 8 février 2022. DOI : 10.1148/radiol.213227.