Points de vue

L’intégration potentielle des produits de contraste dans le forfait technique changera-t-elle vos pratiques ?

Un protocole sur la pertinence des actes en cours de discussion entre les radiologues libéraux et la CNAM pourrait aboutir à l’intégration des produits de contraste au scanner et en IRM dans les forfaits techniques. Pour certains radiologues, le fait de se procurer eux-mêmes le PDC dont ils ont besoin pourrait contribuer à limiter le gaspillage et ainsi faire des économies.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 06/03/23 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:10 Lecture 3min.

Pour certains radiologues, le fait de se procurer eux-mêmes le PDC dont ils ont besoin pourrait contribuer à limiter le gaspillage et ainsi faire des économies de santé. © Carla Ferrand

« C’est une complication de plus mais je comprends qu'on doive le faire »

François_Chavatte

François Chavatte,

Radiologue libéral à Lisieux (14) et vice-président de la FNMR

C’est une contrainte en plus dans notre activité de tous les jours. Si on n'a pas d’injecteur, il va falloir nous en procurer un et acheter nous-mêmes nos produits de contraste (PDC). Cela ne m’arrange pas vraiment, mais je comprends qu’on doive le faire. Nous avons des économies à faire qui nous sont imposées par la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) et j’estime que c’est raisonnable lorsque c’est pertinent. La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) a proposé que les PDC soient pris en charge par les radiologues pour le scanner et l’IRM en contrepartie d’une augmentation des forfaits techniques. Pour faire des économies, je pense qu’il faut aussi que les autorités compétentes autorisent le conditionnement des produits de contrastes en flacons multipatients, beaucoup plus grands. Cela se fait déjà dans de nombreu

Il vous reste 80% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

27 Fév

7:30

Intitulé « Le gaz et autres nouvelles », un nouveau recueil littéraire d'Adriana Langer, radiologue à l'institut Curie, vient de sortir aux éditions David Reinharc.
26 Fév

16:30

Les caractéristiques de l’IRM multiparamétrique peuvent être utilisées comme biomarqueur pour distinguer le carcinosarcome utérin de l’adénocarcinome endométrioïde, indique une étude publiée dans BMC Medical Imaging

13:30

Pour la détection des lésions ischémiques aiguës, l’IRM cérébrale accélérée par apprentissage profond, bien que quatre fois plus rapide, est interchangeable avec l’IRM conventionnelle, selon une étude publiée dans Radiology.

7:30

La start-up française AZmed, a complété une nouvelle levée de fonds de 15 millions d'euros auprès d’investisseurs américains et européens, afin de développer à l’international son outil d'assistance à la détection de fractures et pathologies en imagerie médicale.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR