S’il est un sujet qui peut crisper certains radiologues libéraux, c’est bien celui de la financiarisation de leur activité. Aujourd’hui, des acteurs financiers – fonds d’investissement ou groupes d’établissements de santé privés par exemple – débarquent dans le domaine de l’imagerie médicale, attirés par le potentiel de croissance de ce « marché ». S’ils sont encore peu nombreux sur le territoire français, des grands groupes se développent à l’étranger et ne cachent pas leurs ambitions. En...

Benjamin BASSEREAU