L’importance du scanner dans le diagnostic et le suivi des patients atteints du COVID-19 place les radiologues, les manipulateurs et les autres travailleurs des services et cabinets d’imagerie aux avant-postes de la lutte contre cette maladie. Au fil des études, les consignes de prise en charge et de protection du personnel et des patients s’affinent. Les autorités de santé et plusieurs organisations professionnelles ont d’ores et déjà publié leurs recommandations.  

Recommandations de la Société d’imagerie thoracique

La Société d’imagerie thoracique a diffusé les siennes le 12 mars, notamment sur les réseaux sociaux. Elles détaillent les indications du scanner, les signes radiologiques de la maladie et les mesures à prendre pour protéger le personnel soignant et les patients. Ces préconisations sont illustrées par des cas cliniques commentés.

Consulter les recommandations de la SIT du 12 mars.

Consulter les cas cliniques commentés.

Le 17 mars, un modèle de compte rendu structuré pour le diagnostic au scanner des patients suspects de COVID-19 a été mis en ligne. Il est disponible au format Word ou PDF.

Dans une vidéo d'une trentaine de minutes disponible sur le site de la Société française de radiologie, Antoine Khalil, chef du service de radiologie de l'hôpital Bichat - AP-HP, présente l'organisation mise en place dans son établissement pour prendre en charge les patients en protégeant le personnel, revient sur le rôle des radiologues dans le diagnostic et le suivi des malades du COVID-19 et décrit plusieurs dossiers cliniques.

Voir la vidéo « COVID-19 : rôle du radiologue, expérience de l'hôpital Bichat ».

Recommandations de la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR)

Les recommandations de la SIT rejoignent celles de la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR), parues le 5 mars 2020, qui détaillent les mesures de protection des patients et du personnel dans les cabinets libéraux. La FNMR fournit également des informations sur les conséquences pratiques et économiques de l'épidémie pour les radiologues libéraux : garde des enfants, mise en place du chômage partiel, etc. Elle invite ses membres à lui faire remonter leurs questions sur ce point.

Consulter le dossier COVID de la FNMR.

Consulter les recommandations de la FNMR du 5 mars 2020.

Recommandations du ministère de la Santé

Les autorités de santé diffusent elles-aussi des recommandations de prise en charge des patients contaminés par le coronavirus ou susceptibles de l’être. Le site du ministère des Solidarités et de la Santé a ainsi publié et met à jour de façon régulière des « consignes sanitaires pour les professionnels de santé ».

Consulter les consignes sanitaires du ministère des Solidarités et de la Santé.

Recommandations de Santé publique France

Santé publique France diffuse et met à jour quotidiennement des chiffres-clés sur l’épidémie de COVID-19 dans le monde. Elle tient aussi à disposition, sur son site internet, des documents de suivi des patients, dont les questionnaires à remettre aux patients qui sont des cas possibles ou confirmés, à l’hôpital ou non, et des fiches de recommandations à remettre aux personnes qui ont été en contact avec des malades.

Consulter et télécharger la documentation de Santé publique France.

Santé publique France a aussi mis en ligne du matériel d’information à destination du grand public et des professionnels de santé. Affiches et spots vidéo et audio décrivent les mesures d’hygiène qui permettent de prévenir une contamination.

Télécharger le matériel d’information de Santé publique France.

Documentation de la Société française de radiologie

La Société française de radiologie a créé un espace « COVID » sur son site internet, qui regroupe toutes ses communications sur la maladie à coronavirus 2019. Parmi celles-ci, des recommandations sur la prise en charge de patients de différents profils et dans différentes situations, notamment en imagerie interventionnelle, des points sur les connaissances scientifiques, des retours d'expérience et des avis d'experts et des cas commentés qui permettront aux radiologues de reconnaître les signes scanographiques de l'infection.

Aller sur l'espace « COVID » du site de la SFR.

Lire les recommandations pour la prise en charge des patients COVID-19+ en radiologie interventionnelle.

Lire les recommandations d'hygiène rédigées avec la Société française d'hygiène hospitalière.

Lire le Point COVID chez l'enfant.

Consulter les retours d'expérience sur les organisations et la prise en charge des patients suspects d’atteinte pulmonaire du coronavirus, rédigés par des membres de la SIT, de la SIAD et du CERF.

Consulter les cas commentés sur le site de la SFR.

Une autre série de cas cliniques commentés.

Documentation de la Société de pneumologie de langue française

La Société de pneumologie de langue française (SPLF) a mis en ligne un centre de documentation sur le COVID-19. Il propose des informations mises à jour sur l'avancée de l'épidémie, la prise en charge des patients à l'hôpital et en ville, les procédures d'examen ou encore les mesures d'hygiène en vigueur. La SPLF a également créé une plateforme d'échanges « pour permettre aux pneumologues de partager leur expérience, de discuter des cas posant problème, et de poser les questions pratiques ».

Accéder au centre de documentation de la SPLF.

Les recommandations pour l'échographie obstétricale et fœtale

Le Collège français d'échographie fœtale (CFEF) et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) ont rédigé des recommandations pour la pratique des échographies obstétricales et fœtales pendant la période de stade 3 de l'épidémie. La Fédération nationale des médecins radiologues les relaie sur son site web.

Consulter les recommandations pour les échographies obstétricales et fœtales.

Jérôme HOFF