Radiologie interventionnelle oncologique

Les atouts de la cryoablation pour traiter les lésions du sein

La destruction par le froid des lésions mammaires montre un potentiel intéressant, notamment pour le fibroadénome. Une session des JFR 2022 a fait le point sur l'apport de la cryoablation mammaire sous échographie, une technique interventionnelle qui pourrait voir ses applications se développer dans les années à venir.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 17/11/22 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 5 min.

Le 9 octobre, la technique de la cryoablation mammaire a fait l’objet d’une présentation lors des JFR 2022. Léo Razakamanantsoa, radiologue à l’hôpital Tenon-AP-HP, a détaillé les raisons qui font de cette technique une approche prometteuse en sénologie oncologique. © Carla Ferrand

Le 9 octobre, la technique de la cryoablation mammaire a fait l’objet d’une présentation lors des Journées francophones de radiologie 2022. Léo Razakamanantsoa, radiologue à l’hôpital Tenon-AP-HP, a détaillé les raisons qui en font une approche prometteuse en sénologie oncologique. « Pourquoi traiter le sein par voie percutanée mini-invasive ? entame-t-il. D'abord parce qu'on sait que le traitement chirurgical, malgré son efficacité, n’est pas dénué de séquelles esthétiques. En outre, avec l’espérance de vie qui s’allonge et la performance diagnostique des machines, on se retrouve parfois face à des tumeurs de plus en plus petites chez des femmes avec de plus en plus de comorbidités. »

Un organe prometteur pour l'interventionnel

La cryothérapie a fait ses preuves pour le traitement des lésions du foie, du poumon, de l’os et du rein. Pour Léo Razakamanantsoa, la cryoablation offre une possibilité pour la radiologie interventionnelle d’investir la sénologie. Selon lui, le sein est un « can

Il vous reste 86% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Bibliographie

  1. Roknsharifi S., Wattamwar K., Fishman M. D. C. et coll., « image-guided microinvasive percutaneous treatment of breasts lesions: where do we stand? », Radiographics, juillet-août 2021, vol. 41, n° 4. DOI : 10.1148/rg.2021200156.
  2. Fine E. R., Gilmore R. C., Dietz J. R. et coll., « Cryoablation without excision for low-risk early-stage breast cancer: 3-year interim analysis of ipsilateral breast tumor recurrence in the ICE3 Trial », Annals of Surgical Oncology, octobre 2021, vol. 28, n° 10, p. 5525-5534. DOI : https://doi.org/10.1245/s10434-021-10501-4.
  3. Kumar A. V., Patterson S. G., Plaza M. J., « Abscopal effect following cryoablation of breast cancer », Journal of Vascular and Interventional Radiology, mars 2019, vol. 30, n° 3. DOI : 10.1016/j.jvir.2018.12.004.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR