JFR 2022

L’IRM indispensable dans le bilan préopératoire de l’endométriose pelvienne

Lors des JFR 2022, Isabelle Thomassin-Naggara a présenté les classifications IRM de l’endométriose pelvienne. Grâce à ces classifications, l'IRM permet dans le bilan postopératoire de la maladie de prédire la survenue de complications postopératoires.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 02/01/23 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 2 min.

Une nouvelle classification radiologique de l’endométriose pelvienne profonde en IRM a ensuite été publiée, en 2020. Il s’agit de la classification Deep Pelvic Endometiosis Index (dPEI) qui permet, de façon reproductible, de prédire la survenue de complications postopératoires, indique l’étude. © Solenn Duplessy

Lors d’une session des Journée francophones de radiologie 2022, Isabelle Thomassin-Naggara, radiologue à l'hôpital Tenon, a fait le point sur l’impact sur la prise en charge des patients des nouvelles classifications diagnostiques en IRM. Une modalité qui intervient « en seconde intention dans le bilan diagnostique d’endométriose, après l’examen clinique et l’échographie endovaginale », indique une publication de la revue Imagerie de la femme, dans Sciencedirect.

Les éléments clés à réunir avant une chirurgie

Selon l’étude de la revue Imagerie de la femme, « la chirurgie de résection des lésions d’endométriose pelvienne profonde a démontré son utilité pour la réduction des douleurs et l’augmentation du taux de grossesse, mais peut être source de complications spécifiques ».

Avant de réaliser une chirurgie, un certain nombres d’éléments doivent donc pris en compte, rappelle Isabelle Thomassin-Naggara, notamment, le risque de complications post opératoires qui varie selon la localisation de

Il vous reste 74% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR