Imagerie thoracique

Quand et comment suivre les différents types de nodules pulmonaires ?

La Société Fleischner et la Société britannique thoracique ont publié des recommandations pour le suivi des nodules pulmonaires. Une session du congrès de la Société d'imagerie thoracique (SIT) fut l'occasion d'une piqûre de rappel sur les modalités de surveillance en imagerie.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 29/06/21 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 5 min.

Au congrès de la SIT, le 11 juin, Constance de Margerie, radiologue à l’hôpital Saint-Louis (Paris), a présenté les différentes recommandations de suivi des nodules pulmonaires. © C. F.

Au congrès de la Société d’imagerie thoracique, le vendredi 11 juin 2021, Constance de Margerie, radiologue à l’hôpital Saint-Louis – Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), a passé au crible les recommandations pour le suivi des nodules pulmonaires.

Les diagnostics en hausse

De plus en plus de nodules sont détectés, du fait de l’augmentation du nombre d’examens de scanner thoracique. « En France, entre 2002 et 2017, le nombre d’examens a augmenté de façon drastique, passant de 727 000 à 1 900 000 par an, indique-t-elle. Cela aboutit de façon mathématique à une augmentation du nombre de nodules diagnostiqués. » La même dynamique s’observe aux États-Unis : entre 2006 et 2017, le taux d’identification de nodules pulmonaires pour 1 000 habitants y est passé de 3,9 à 6,6.

Les recommandations des sociétés savantes

La Société Fleischner et la Société britannique thoracique ont chacune édité des guidelines pour la prise en charge d’un nodule détecté de façon fortuite. « Les guidelines Fl

Il vous reste 87% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR