Le congrès annuel de la SFNR qui se tenait à Paris en mars dernier fut l’occasion de faire un point d’actualité sur l’imagerie des maladies neurodégénératives. Durant cette session, Nadya Pyatigorskaya, neuroradiologue à la Pitié-Salpêtrière - AP-HP, a détaillé les différentes méthodes pour évaluer l’atrophie cérébrale.

Focus sur l’hippocampe

Dans le contexte de la maladie d’Alzheimer, l’IRM cérébrale révélera l’état de l’hippocampe : « Il s’atrophie plus vite chez des sujets malades que...