Pour leur projet de biopsie prostatique, les équipes du centre d’imagerie de l’hôpital privé d’Antony (HAP), dans les Hauts-de-Seine, ont fait le pari de l’IRM. « Il nous fallait quelque chose de novateur, alors plutôt que de faire dans la demi-mesure, nous sommes allés sans détour à la manière la plus définitive et efficace de faire des biopsies », raconte Alexandre Schull, l’uroradiologue à l’origine de cette initiative. Depuis près d’un an, il réalise ce geste avec un robot développé par...

Carla FERRAND