Numérique

La réglementation en matière de protection des données patients : quelles conséquences pour le radiologue ?

Cet article revient sur les grands principes législatifs et réglementaires qui encadrent la détention et le traitement des données à caractère personnel et détaille les responsabilités et les obligations qui s’imposent aux radiologues en la matière.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 09/09/21 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 14:35 Lecture 12 min.

Les cabinets de radiologie se doivent de présenter des garanties suffisantes quant à la mise en œuvre de mesures techniques et organisationnelles appropriées afin de protéger les données à caractère personnel de leurs patients. D. R.

Contexte et enjeux

Depuis 2018, la réglementation sur la protection des données à caractère personnel a été renforcée par le Règlement général sur la protection des données (RGPD) et la loi Informatique et libertés modifiée qui s’imposent à toute personne amenée à traiter des données à caractère personnel. Les cabinets de radiologie, en particulier parce qu’ils traitent des données de santé, données dites « particulières » selon le RGPD, en raison de leur caractère sensible, mais aussi parce qu’ils emploient potentiellement des salariés et autres collaborateurs (prestataires de services notamment), se doivent de présenter des garanties suffisantes quant à la mise en œuvre de mesures techniques et organisationnelles appropriées afin de protéger les données à caractère personnel de leurs patients. Ces exigences s’appliquent, au-delà du respect de la réglementation susvisée, aux fins de préservation de l’intérêt général.

Contrôles et sanctions

Le non-respect de la réglementation sur la prote

Il vous reste 94% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Notes

1. https://www.cnil.fr/sites/default/files/atoms/files/referentiel_-_traitements_dans_le_domaine_de_la_sante_hors_recherches.pdf. Consulté le 17 août 2021.

Auteurs

Marina Blum

Avocat associé Cabinet Jasper avocats Paris

Céline Roquelle-Meyer

Avocat associé Cabinet Jasper avocats Paris

Bibliographie

  1. Règlement (UE) n° 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE (règlement général sur la protection des données). https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679. Consulté le 17 août 2021.
  2. Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, modifiée par la loi n° 2018-493 du 20 juin 2018 relative à la protection des données personnelles. https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/LEGITEXT000006068624/2019-06-04/. Consulté le 17 août 2021.
  3. Article 45-1 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, modifié par l’article 7 de la loi n° 2018-493 du 20 juin 2018 relative à la protection des données personnelles. https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/LEGITEXT000006068624/2019-06-04/. Consulté le 17 août 2021.
  4. Délibérations SAN-2020-014 et SAN-2020-015 du 7 décembre 2020. https://www.legifrance.gouv.fr/cnil/id/CNILTEXT000042675720 et https://www.legifrance.gouv.fr/cnil/id/CNILTEXT000042676787?isSuggest=true. Consulté le 17 août 2021.
  5. Article 4.2 du Règlement (UE) n° 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE (règlement général sur la protection des données). https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679. Consulté le 17 août 2021.
  6. Article 37 du Règlement (UE) n° 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE (règlement général sur la protection des données). https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679. Consulté le 17 août 2021.
  7. Article 30.1 du Règlement (UE) n° 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE (règlement général sur la protection des données). https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679. Consulté le 17 août 2021.
  8. Article 15 du Règlement (UE) n° 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE (règlement général sur la protection des données). https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679. Consulté le 17 août 2021.
  9. Article L. 1111-7 du Code de la santé publique. https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000041721068. Consulté le 17 août 2021.
  10. Article 16 du Règlement (UE) n° 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE (règlement général sur la protection des données). https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679. Consulté le 17 août 2021.
  11. Article 20 du Règlement (UE) n° 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE (règlement général sur la protection des données). https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679. Consulté le 17 août 2021.
  12. Articles 33 et 34 du Règlement (UE) n° 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la directive 95/46/CE (règlement général sur la protection des données). https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679. Consulté le 17 août 2021.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR