Imagerie anténatale

« Avec l’expérience de l’échographie et de l’IRM, on a une bonne perception des limites de chacune »

Éléonore Blondiaux est radiologue pédiatrique à l’hôpital Trousseau (Paris). Le 28 février, lors d’une session sur l’imagerie pédiatrique et fœtale à l'occasion du Congrès européen de radiologie (ECR), elle reviendra en détails sur les pièges à éviter et les points de vigilance en imagerie anténatale.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 27/02/24 à 15:00, mise à jour le 27/02/24 à 16:12 Lecture 2 min.

A l'ECR 2024, la radiologue Éléonore Blondiaux reviendra en détails sur les pièges à éviter et les points de vigilance en imagerie anténatale. DR

Docteur Imago / Quels sont les objectifs de votre présentation sur les pièges en imagerie fœtale ? Éléonore Blondiaux / L’objectif de ma présentation sera de revoir les limites des deux principales modalités dont on se sert en imagerie anténatale : l’échographie et l’IRM. Pour pouvoir parvenir à un diagnostic, on se sert le plus possible des deux techniques. Il n’y en a pas une qui est supérieure à l’autre. À l’hôpital Trousseau, les radiologues ont la chance de faire les deux techniques mais ce n’est pas le cas dans tous les centres. Avec l’expérience des deux modalités, je pense que l’on a une bonne perception des limites de chacune. Durant la session de l’ECR, je reviendrai sur ce qu’on ne peut pas faire dire à chacune des deux techniques. D. I. / Quelles sont les limites de ces deux modalités ? E. B. / Par exemple, en échographie on aura plus de difficultés à explorer le ruban cortical du fait des atténuations liées à la voûte du crâne et du fait d’espaces péri-cérébraux q

Il vous reste 70% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR