SIFEM 2022

L’angiomammographie concurrence l’IRM pour les biopsies

Le congrès 2022 de la Société d’imagerie de la femme (SIFEM) fut l’occasion de présenter un retour d’expérience de biopsie sous angiomammographie. Par rapport à la biopsie mammaire sous IRM, la technique se montre avantageuse du point de vue du coût, du confort et du temps de réalisation.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 16/06/22 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 5 min.

Selon Corinne Balleyguier, les principaux avantages de la biopsie sous angiomammographie sont sa rapidité, sa facilité d’exécution et son coût plus faible par rapport à l’IRM. © C. F.

Le 10 juin, le congrès de la Société d'imagerie de la femme (SIFEM) a consacré une session à l’angiomammographie. Corinne Balleyguier, cheffe du service d’imagerie médicale du centre de lutte contre le cancer Gustave-Roussy, à Villejuif (94), a partagé l’expérience de sa structure des biopsies sous angiomammographie. « C’est une technique qui se développe et rend beaucoup de services, surtout dans des bilans rapides, avance-t-elle. À ce jour, 400 procédures de biopsie sous angiomammographie ont été réalisées sur 30 sites dans le monde. »

Première mondiale

La première biopsie sous angiommamographie au monde a été réalisée au centre Gustave-Roussy en octobre 2019. « Cette technique reprend le principe de la biopsie guidée sous IRM, c’est-à-dire que l’on a une angiomammographie de référence qui met en évidence des prises de contraste suspectes, indique l’intervenante. À partir du moment où on ne les a pas retrouvées sur les clichés complémentaires de mammographie ou d’échographie, on refait

Il vous reste 86% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR