Biomarqueurs prédictifs du cancer bronchopulmonaire

« L’apprentissage fédéré est une des grandes promesses de l’IA en santé »

Le projet FEDERATED-PET vise à créer une nouvelle IA pour prédire l'efficacité de l'immunothérapie chez les patients souffrant de cancer bronchopulmonaire métastatique, en employant une nouvelle technique d'entraînement plus sécurisée, l'apprentissage fédéré. Entretien avec ses animateurs, Olivier Humbert, professeur de médecine nucléaire au centre régional de lutte contre le cancer Antoine-Lacassagne (Nice), et Marco Lorenzi, mathématicien chargé de recherche à l’Inria (Sophia Antipolis).

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 15/03/23 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 5min.

Le projet vient de s’ouvrir aux centres participants, et se terminera en décembre 2025, annoncent Olivier Humbert (à gauche) et Marco Lorenzi. D. R.

Docteur Imago / Comment le projet FEDERATED-PET, démarré en novembre 2022, compte-t-il améliorer la prédiction de l'efficacité de l'immunothérapie chez les patients souffrant de cancer bronchopulmonaire métastatique ?

Olivier Humbert / Le projet FEDERATED-PET vise à prédire, avant de mettre en place une immunothérapie, si le patient fait partie des 50 % de patients qui répondront au traitement [1]. L'expression de la cible thérapeutique PDL1, le seul biomarqueur de l’efficacité de l’immunothérapie utilisé en routine aujourd'hui, a beaucoup de faiblesse. Des biomarqueurs TEP peuvent compléter ce biomarqueur biologique, à l'image du volume tumoral de la maladie métastatique, qui a une valeur prédictive très nettement supérieure à celle de l'expression de la cible thérapeutique PDL1 [2]. L'objectif de FEDERATED-PET est de développer une intelligence artificielle capable de chercher sur les images TEP de nouveaux biomarqueurs sans a priori. En sortie, elle créera une combinaison de biomarqu

Il vous reste 86% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

François Mallordy

Bibliographie

  1. Malhotra J., Jabbour S. K., Aisner J. et coll., « Current state of immunotherapy for non-small cell lung cancer », Translational Lung Cancer Research, 2017, vol. 6, n° 2, p. 196-211. DOI : 10.21037/tlcr.2017.03.01.
  2. Seban R.-D., Assie J.-B., Giroux-Leprieur E. et coll., « FDG-PET biomarkers associated with long-term benefit from first-line immunotherapy in patients with advanced non-small celle lung cancer », Annals of Nuclear Medicine, 2020, vol. 34, p. 968-974. DOI : 10.1007/s12149-020-01539-7.
  3. Rieke N., Hancox J., Milletarì F. et coll., « The future of digital health with federated learning », NPJ Digital Medicine, 2020, vol. 3, n° 119. DOI : 10.1038/s41746-020-00323-1.
  4. Ogier du Terrail J., Leopold A., Joly C. et coll., « Federated learning for predicting histological response to neoadjuvant chemotherapy in triple-negative breast cancer », Nature Medicine, 2023, vol. 29, p. 135-146. DOI : 10.1038/s41591-022-02155-w.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

23 Fév

7:30

Des chercheurs du CHU de Bordeaux (33) ont évalué l’efficacité clinique à long terme et l'innocuité de la cryoablation percutanée de l’endométriose de la paroi abdominale. Ils concluent que cette opération est sûre et efficace pour contrôler la douleur à long terme.
22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR