SFNR 2023

Les apports de l’IRM 7 T en neuroradiologie

Le CHU de Poitiers est le premier hôpital en France à disposer d’une IRM 7 T pour une activité clinique. Au congrès de la SFNR, Lucas Depaire, interne au sein de l’établissement, a présenté les apports de cet appareil en neurologie, notamment pour l’épilepsie, la sclérose en plaques et les gliomes.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 15/05/23 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:24 Lecture 3 min.

« L’IRM 7 T permet des diagnostics plus précoces, plus fiables et plus précis et donc un gain thérapeutique pour les patients », constate Lucas Depaire, interne au CHU de Poitiers. © S. D.

Au congrès de la Société française de neuroradiologie (SFNR), le 29 mars dernier, Lucas Depaire, interne au CHU de Poitiers (86), a présenté des cas cliniques de patients qui ont passé une IRM 7 T au sein de l’établissement. Installée depuis novembre 2019, cette machine est la première en France à présenter une activité clinique, rappelle l’orateur. L’objectif de cette session était donc de démontrer l’intérêt de l’imagerie 7 T en pratique clinique en neuroradiologie selon trois cadres nosologiques, la sclérose en plaques, l’épilepsie et le gliome.

Des signes caractéristiques de la sclérose en plaques visibles à l'IRM 7 T

Lucas Depaire a présenté dans un premier temps le cas d’une patiente de 35 ans atteinte d’une sclérose en plaques. Sur l’imagerie 7 T, une fine bande caractéristique de la maladie située au centre de certaines lésions de la sclérose est bien visible sur la séquence SWI alors qu’elle n’a pas pu être décelée sur la séquence réalisée en 3 T, rapporte l’intervenant. Autre s

Il vous reste 81% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR