Compte rendu

Une IA générative égale le radiologue dans l’interprétation des radios thoraciques

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 13/11/23 à 15:00, mise à jour le 15/11/23 à 10:31

Les chercheurs ont trouvé des scores significativement meilleurs pour les radiologues sur place et pour l'IA que pour les téléradiologues © Huang et al, JAMA Network Open | CC BY

Des médecins de Chicago aux États-Unis ont montré dans une étude rétrospective qu'une intelligence artificielle (IA) générative produisait à partir de radiographies thoraciques des comptes-rendus d'une qualité clinique et textuelle comparable à celle des radiologues, et même d'une qualité supérieure textuellement aux rapports des téléradiologues. La publication date du 5 octobre, dans JAMA Network Open [1].

500 radiographies thoraciques analysées

Dans cette analyse rétrospective, les auteurs ont soumis 500 radiographies thoraciques de patients uniques (âge moyen de 53,3 ans, 56,4 % de femmes) effectuées dans un département des urgences de l'Illinois (États-Unis) à une IA, incluant des radiographies par ailleurs interprétées par des téléradiologues et par des radiologues sur place entre janvier 2022 et janvier 2023. Les trois interprétations radiographiques ont ensuite été soumises à six médecins du département des urgences pour notation sur une échelle de Likert à 5 points.

L'IA éga

Il vous reste 52% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Notes

Huang, J., Neill, L., Wittbrodt, M., et coll., « Generative Artificial Intelligence for Chest Radiograph Interpretation in the Emergency Department », JAMA Network Open, 5 octobre 2023. DOI : 10.1001/jamanetworkopen.2023.36100.

Auteurs

François Mallordy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

12 Juil

16:30

L'ajout de l'imagerie pondérée en diffusion à l'IRM de contraste dynamique n'améliore pas significativement la valeur prédictive négative de cet examen pour identifier une réponse pathologique complète chez les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif (étude).

13:30

La cryoablation du cancer du sein peut être utilisée en toute sécurité chez une population de patientes plus large que celle définie par les critères d’inclusion des essais cliniques (étude).

7:30

Plus de 50 % des femmes diagnostiquées avec des fibromes utérins se voient proposer une hystérectomie, tandis que moins de 20 % se voient présenter des options moins invasives, selon une enquête publiée dans un rapport de la Société de radiologie interventionnelle (SIR). Ce document met également en lumière le potentiel de l’embolisation des fibromes utérins (EFU) comme traitement, indique un communiqué de la SIR.
11 Juil

16:30

Une enquête démontre que les radiologues ont une attitude globalement positive à l'égard de l'arrivée de l'IA en pratique clinique, même s’il reste, selon eux, encore beaucoup à faire pour améliorer son intégration et son utilisation.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR