GAFA

Un partenariat entre Google Cloud et Bayer en radiologie

Une plateforme de Bayer a pour objectif de faciliter le développement de nouveaux logiciels en imagerie médicale. Elle s'appuiera sur Google Cloud et sera disponible pour des tests étendus en 2024, d'après le constructeur.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 10/05/24 à 7:00, mise à jour le 10/05/24 à 8:44 Lecture 1 min.

La plateforme de Bayer, construite sur Google Cloud, prévoit de rendre disponible une première version pour des tests étendus cette année 2024 en Europe et aux États-Unis. (photo d'illustration) © Shutterstock

Google Cloud poursuit son développement dans le domaine de l’imagerie médicale. Après avoir annoncé le lancement de sa plateforme dédiée à ce secteur en 2022, la société vient de mettre en place une collaboration avec l’entreprise Bayer, apprend-on dans un communiqué du 9 avril de l’entreprise allemande. « Bayer va développer davantage sa plateforme d'innovation pour accélérer le développement et le déploiement d'applications de santé propulsées par l'IA, avec un accent particulier sur la radiologie, en utilisant la technologie de Google Cloud, y compris ses outils d'IA générative », précise-t-elle.

Défis de la création de logiciels

Pourquoi une telle collaboration ? Bayer explique qu’elle « vise à aider les organisations à surmonter de nombreux défis liés à la création de produits logiciels d'imagerie médicale évolutifs et conformes, en utilisant des capacités de sécurité des données de pointe et à accélérer le développement de solutions potentiellement révolutionnaires […] qui prof

Il vous reste 56% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Avatar photo

Benjamin Bassereau

Directeur de la rédaction BOM Presse Clichy

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR