Réforme du troisième cycle

Deux ans pour former les futurs radiologues interventionnels

Les premiers diplômés de l’option radiologie interventionnelle avancée quitteront l’internat en 2023, à l’issue d’une formation de deux ans, qui fait la part belle à la pratique clinique. À terme, eux seuls pourront réaliser les gestes de RI complexes.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 03/02/23 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 2min.

L’enseignement se répartit en cours théoriques en e-learning et en pratique clinique, avec une large place laissée à cette dernière (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Durant les trois années de la phase d’approfondissement, tous les internes apprennent la radiologie interventionnelle « générale », celle des gestes simples réalisables dans un environnement conventionnel : pose de voies d’abord, infiltrations profondes, ponctions, biopsies, drainages, etc. Ceux qui souhaitent pouvoir pratiquer l’ensemble des gestes de RI, dont ceux qui nécessitent un environnement dédié, devront suivre l’option radiologie interventionnelle avancée (RIA) pendant leur phase de consolidation. Créée lors de la réforme du DES, celle-ci dure deux ans, une année de plus que la voie « classique ». Les premiers diplômés de RIA sortiront donc en 2023. Dès le 1er juin 2023, la présence d’au moins l’un d’entre eux dans l’équipe soignante sera indispensable pour obtenir une autorisation d’activité de radiologie interventionnelle avancée, comme le prévoit le décret n° 2022-1237 du 16 septembre 2022. Une manière de « sanctuariser » la RI du côté de la radiologie, selon Hervé Leclet,

Il vous reste 74% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

23 Fév

7:30

Des chercheurs du CHU de Bordeaux (33) ont évalué l’efficacité clinique à long terme et l'innocuité de la cryoablation percutanée de l’endométriose de la paroi abdominale. Ils concluent que cette opération est sûre et efficace pour contrôler la douleur à long terme.
22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR