Recommandations

La HAS et le G4 planchent sur la pertinence de l’imagerie des céphalées de l’enfant

Dans une récente note de cadrage, la HAS précise les objectifs de ses travaux sur la pertinence de l’imagerie en cas de céphalées chez l’enfant et l’adolescent. En collaboration avec le G4, une fiche pertinence sera éditée au troisième trimestre 2023.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 16/11/22 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 3min.

Pour l’exploration des céphalées chez l’enfant, l’imagerie en coupes est incontournable, avec comme modalité de première intention l’IRM (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Quand faut-il prescrire un examen d’imagerie à un enfant qui a mal à la tête ? La Haute Autorité de santé (HAS) a lancé des travaux sur le sujet, dont elle a publié la note de cadrage en octobre. Cette initiative intervient dans le contexte d’un accord-cadre conclu entre la HAS et le G4, en concertation avec la Société française d’imagerie pédiatrique et prénatale (SFIPP). « L’objectif principal est pour les médecins généralistes de connaître les situations cliniques qui indiquent une imagerie ou au contraire permettent d’éviter une imagerie sans risque pour l’enfant », indique la HAS.

Des examens plus pertinents

Les enjeux concernent notamment la nécessité de reconnaître une pathologie exigeant une prise en charge spécifique ou urgente, de réduire les examens d’imagerie non justifiés, d’éviter les investigations inutiles liées à la découverte d’incidentalomes, de prévenir le développement de tumeurs radio-induites en réduisant les scanners inutiles et d’améliorer l’accès aux plateaux d’

Il vous reste 81% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR