Diagnostic du cancer de la prostate

La HAS évalue favorablement les biopsies ciblées

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 08/02/24 à 15:00

La HAS s'est globalement positionnée en faveur de la réalisation de biopsies ciblées. Cette dernière doit toutefois s'effectuer dans un cadre précis. (image d'illustration). © Carla Ferrand

La Haute Autorité de santé (HAS) a publié le 26 décembre 2023 sur son site un rapport d'évaluation affirmant que « la réalisation des biopsies ciblées associées aux biopsies systématisées présenterait une balance performance/risque favorable et pourrait être indiquée pour détecter les cancers de la prostate en cas de lésions suspectes visibles à l’IRM-mp (PIRADS ≥ 3) ». Ce travail fait suite à une saisine effectuée en 2018 par le Conseil national professionnel (CNP) d'urologie visant initialement à « évaluer les performances diagnostiques des biopsies ciblées par fusion d'images « IRM-échographie » avec recalage informatique dans le diagnostic du cancer de la prostate, en vue d’une prise en charge par l’Assurance maladie ».

Des biopsies validées dans un cadre précis

Si l'institution n'a finalement pas évalué, faute de données, cette question précise, indiquant que « la courbe d’apprentissage des biopsies ciblées réalisées par fusion d'images « IRM-échographie » avec recalage informat

Il vous reste 57% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

François Mallordy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR