Accès aux soins

Le difficile combat d’un hôpital de proximité pour obtenir son scanner

Dans le Nord, le centre hospitalier de Somain essaie d'obtenir un scanner depuis de longues années. Après un nouveau refus de l'ARS cet automne, la mobilisation continue pour décrocher une autorisation d'installation de cet équipement vital pour le territoire.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 28/12/22 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 6min.

Malgré les bons éléments de son dossier, le centre hospitalier de Somain connaît ses faiblesses puisque l’établissement ne possède pas de service d’urgences et n’a pas de radiologues à demeure. CH de Somain

La déception est grande pour le centre hospitalier de Somain, petite ville du Nord de 12 000 habitants. L’établissement, qui espérait obtenir une autorisation pour installer son premier scanner, a reçu cet automne une réponse négative de l’ARS. La déconvenue est d’autant plus grande que l’équipement d’imagerie en coupes était attendu depuis une dizaine d’années, comme l’explique Brigitte Remmery, la directrice de l’hôpital : « Je suis arrivée en poste en 2015 et mon prédécesseur avait déjà fait une demande », se remémore-t-elle.

Le schéma régional de santé

Pour le centre hospitalier de Somain, l’obtention d’un scanner se joue à chaque nouveau schéma régional de santé. En 2019, une opportunité s’était présentée avec un schéma qui prévoyait l’installation de six machines. « Il y déjà avait cinq machines installées sur quatre sites à Douai, et je savais que nous risquions de ne pas être retenus car la sixième machine ne pouvait être accordée qu’à un établissement qui avait déjà l’autorisati

Il vous reste 88% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
21 Fév

16:56

Le scanner à comptage photonique à très haute résolution spatiale a amélioré l'évaluation de la maladie coronarienne, permettant une reclassification dans une catégorie de maladie inférieure chez 54 % des patients, selon une étude publiée dans Radiology.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR