Comment expliquer que les doses de rayonnement délivrées aux patients lors des examens de scanner varient significativement d’un pays à l’autre ? Afin de mieux comprendre les mécanismes de cette hétérogénéité, une équipe internationale a mené une étude prospective dans sept pays. Elle est parue en janvier 2019 dans le British Medical Journal [1].

2 millions d’examens analysés

Les chercheurs, dirigés par Rebecca Smith-Bindman, professeure au département de radiologie de l’université de...