Au congrès de la Société nord-américaine de radiologie (RSNA), les sessions « essentials » abordaient en une heure plusieurs questions liées à une surspécialité, une modalité ou une technique. Lundi 30 novembre, l’une d’entre elles s’est dédiée à l’imagerie thoracique.

Les pièges de l’embolie au scanner

Premier intervenant, James Ravenel, médecin radiologue spécialisé dans l’imagerie thoracique au centre Charleston Radiologist, en Caroline du Sud, a détaillé l’intérêt de l’imagerie...

Sihem BOULTIF