Deux essais décrits au mois de mai 2019 dans The Lancet et dirigées par Stuart Taylor, professeur de radiologie à l’University College de Londres, concluent que l’IRM corps entier fait aussi bien, voire mieux que les techniques standard pour la stadification de certains cancers.

Une stadification complexe

L’essai Streamline L a évalué l’efficacité de cette modalité pour la stadification du cancer du poumon non à petites cellules par rapport aux méthodes standard [1]. « Les processus de...