Le gadolinium bientôt aux oubliettes ? Plusieurs études récentes suggèrent de faire l’impasse sur ce produit de contraste et proposent d’autres options.

Du manganèse à la place du gadolinium

Une équipe du Massachusetts General Hospital (États-Unis) a ainsi développé un agent de contraste à base de manganèse, le Mn-PyC3A. Les résultats de ses expérimentations sont parus dans la revue Investigative Radiology [1]. Les chercheurs ont comparé les performances de l’agent de contraste à base de...

Carla FERRAND
Bibliographie
  1. Erstad D. J., Ramsay I. A., Jordan V. C. et coll., « Tumor Contrast Enhancement and Whole-Body Elimination of the Manganese-Based Magnetic Resonance Imaging COntrast Agnet Mn-PyC3A », Investigative Radiology, 25 juillet 2019, Ahead of print. DOI : 10.1097/RLI.0000000000000593.
  2. Nakamori S., Fahmi A., Jang J. et coll., « Changes in Myocardial native T1 and T2 After Exercise Stress. A Noncontrast CMR Pilot Study », JACC : Cardiovascular Imaging, juillet 2019. DOI : 10.1016/j.jcmg.2019.05.019.
  3. Bhalodiya J., Palit A., Ferrante E. et coll., « Hierarchical Template Matching for 3D MYocardial Tracking and Cardiac Strain Estimation », Scientific Reports, 28 août 2019, vol. 9. DOI : 10.1038/s41598-019-48927-2.