Au plus fort de l’épidémie, le COVID-19 a fait peser une pression inédite sur les équipes soignantes, notamment celles des urgences, qui décidaient d’hospitaliser les patients ou de les renvoyer chez eux. Cette situation a souligné la nécessité d’identifier des marqueurs prédictifs de la sévérité de la maladie. Outre l’âge et les comorbidités, reconnus comme des facteurs de risques, le scanner thoracique s’est affirmé comme une potentielle source d’information, l’extension de l’atteinte...

Jérôme HOFF
Bibliographie
  1. Lassau N., Ammary S., Chouzenoux E. et coll., « AI-based multi-modal integration of clinical characteristics, lab tests and chest CTs improves COVID-19 outcome prediction of hospitalized patients », medRxiv, 19 mai 2020. Article en prépublication.