Elle promet de faire gagner beaucoup de temps aux praticiens. La société Nurea, créée en 2018, a développé un système logiciel qui permet de détecter les anévrismes aortiques, de les quantifier et de suivre leur évolution. Pour ce faire, le dispositif s’appuie sur les examens d’imagerie des patients : « La donnée d’entrée est l’image du scanner ou de l’IRM, indique Florian Bernard, ingénieur et directeur de la société. Des algorithmes d’apprentissage profond et de traitement d’images...