La pratique de la recherche du ganglion sentinelle peut encore progresser, selon une étude présentée aux Journées francophones de médecine nucléaire (JFMN), le 29 mars 2019. Ce travail de recherche, mené par Frédéric Courbon, chef du département d’imagerie médicale à l’institut universitaire du cancer de Toulouse (31) et Damien Huglo chef du service de médecine nucléaire du CHRU de Lille (59), s’appuie sur un questionnaire distribué lors des JFMN 2018 durant un atelier de travail parrain...