Points de vue

Vous sentez-vous prêt à pratiquer le dépistage organisé du cancer du poumon ?

Après l’actualisation de l’avis de la Haute Autorité de santé, la mise en place d’un dépistage organisé du cancer du poumon en France semble se profiler à moyen terme. Les radiologues sont-ils prêts à y faire face, qu’ils travaillent en hôpital ou en libéral ?

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 14/04/22 à 15:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:10 Lecture 4 min.

Les radiologues se tiennent prêts à mettre en place le dépistage du cancer du poumon en secteur libéral comme à l'hôpital (photo d'illustration). © Solenn Duplessy

« Cela fait longtemps que je m’y prépare »

Caroline Caramella

Caroline Caramella

Radiologue à l’hôpital Marie-Lannelongue et secrétaire de la Société d’imagerie thoracique (SIT)

Cela fait longtemps que je m’y prépare ! Je pense que la plupart des radiologues sont prêts pour la mise en place de ce dépistage organisé. Le scanner thoracique sans injection ne présente pas de difficulté majeure, et la détection d’un nodule évident ne demande pas d’être spécialiste. Pour déterminer quels micronodules aspécifiques méritent d’être surveillés, il suffit d’avoir une petite formation, comme celle que la SIT a récemment créée, pour appliquer des guidelines.
À l’hôpital Marie-Lannelongue, nous avons déjà mis en place un parcours patient pour une prise en charge rapide à partir de la découverte d’une image anormale, en association avec le centre Gustave-Roussy et l’hôpital Saint-Joseph. Mais ce n’est que la face émergée de l’iceberg. Comment sera absorbé l’afflux de sujets ? Est-ce que les radiologues sont suffisamment fo

Il vous reste 85% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

François Mallordy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR