Lors du congrès de la Société française de médecine nucléaire (SFMN), qui s’est tenu à Montrouge (92) du 28 au 30 mars, Géraldine Gebhart, médecin nucléaire à l’institut Jules-Bordet de Bruxelles (Belgique), a présenté son point de vue sur la place du fluorodéoxyglucose (FDG) dans la prise en charge du cancer du sein métastatique.

Panorama du cancer du sein métastatique

« 6 % des femmes sont diagnostiquées avec un cancer du sein métastatique de novo, a-t-elle souligné en préambule. Environ...