Étude de cas

Atteinte isolée du spring ligament et pied plat acquis de l’adulte

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Raphaël Guillin et Thibaut Guyard Le 03/09/21 à 15:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 6 min.

Depuis quelques années, le développement de l’IRM et de l’échographie haute résolution rend le spring ligament bien plus accessible selon des protocoles bien codifiés. © Thibaut Guyard

Résumé

Cet article présente le cas d’une patiente atteinte d’un pied plat dégénératif de l’adulte (PPVDA) chez laquelle le bilan échographique et IRM retrouve un aspect pathologique du spring ligament (SL) mais pas de dysfonction du tendon tibial postérieur (TTP). Il illustre l’importance de l’étude du SL dans la recherche des causes de douleur médiale de la cheville associée à un pied plat valgus.

Observation clinique

Notre cas est celui d’une patiente de 70 ans adressée pour des douleurs médiales invalidantes de la cheville gauche apparaissant à la marche et évoluant depuis 8 mois, sans notion de traumatisme initial. À l’examen clinique, cette patiente présente des douleurs modérées à la palpation sous et rétromalléolaire médiale tandis que l’empreinte podoscopique retrouve un pied plat de grade I bilatéral.
Le bilan échographique réalisé documente l’absence de souffrance du tendon tibial postérieur et du ligament collatéral médial mais un aspect pathologique du spring ligament (SL) 1. Celui-ci est en effet épaissi dans sa portion proximale (5,5 mm) et aminci dans sa portion distale (1,7 mm) (figure 1). Il n’est en revanche pas mis en évidence d’hyperhémie en mode Doppler couleur. L’analyse du pied controlatéral retrouve, en outre, un aspect morphologique similaire a minima du Spring ligament (épaississement proximal à 4,4 mm et amincissement distal à 1,4 mm).

L’IRM du pied gauche

Il vous reste 88% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Notes

1. Par convention et dans un but de simplification, on entendra par spring ligament le faisceau postéromédial du ligament calcanéonaviculaire dorsal.

Auteurs

Raphaël Guillin

Radiologue CHU de Rennes

Thibaut Guyard

Interne de radiologie CHU de Brest

Bibliographie

  1. Seltzer S. E., Weissman B. N., Braunstein E. M. et coll., « Computed tomography of the hindfoot with rheumatoid arthritis », Arthritis and Rheumatism, novembre 1985, vol. 28, n° 11, p. 1234‑1242. 10.1002/art.1780281107.
  2. Johnson K. A., Strom D. E., « Tibialis posterior tendon dysfunction », Clinical Orthopaedics and Related Research, février 1989, vol. 239, p. 196‑206.
  3. Myerson M. S. « Instructional course lectures, The American Academy of Orthopaedic Surgeons – Adult acquired flatfoot deformity. Treatment of dysfunction of the posterior tibial tendon*† », Journal of Bone and Joint Surgery, mai 1996, vol. 78, n° 5, p. 780‑592.
  4. Deland J. T., de Asla R. J., Sung I.-H. et coll., « Posterior tibial tendon insufficiency: which ligaments are involved? », Foot and Ankle International, juin 2005, vol. 26, n° 6, p. 427‑435. DOI : 10.1177/107110070502600601.
  5. Ormsby N., Jackson G., Evans P. et coll., « Imaging of the tibionavicular ligament, and its potential role in adult acquired flatfoot deformity », Foot and Ankle International, mai 2018, vol. 39, n° 5, p. 629‑635. DOI : 10.1177/1071100718764680.
  6. Williams G., Widnall J., Evans P. et coll., « Could failure of the spring ligament complex be the driving force behind the development of the adult flatfoot deformity? », The Journal of Foot and Ankle Surgery : Official Publication of the American College of Foot and Ankle Surgeons, mars-avril 2014, vol. 53, n° 2, p. 152‑155. DOI : 10.1053/j.jfas.2013.12.011.
  7. Tryfonidis M., Jackson W., Mansour R. et coll., « Acquired adult flat foot due to isolated plantar calcaneonavicular (spring) ligament insufficiency with a normal tibialis posterior tendon », The Journal of Foot and Ankle Surgery : Official Publication of the American College of Foot and Ankle Surgeons, 2008, vol. 14, n° 2, p. 89‑95. DOI : 10.1016/j.fas.2007.11.005.
  8. Orr J. D., Nunley J. A., « Isolated spring ligament failure as a cause of adult-acquired flatfoot deformity », Foot & Ankle International, juin 2013, vol. 34, n° 6, p. 818‑823. DOI : 10.1177/1071100713483099.
  9. Harish S., Jan E., Finlay K. et coll., « Sonography of the superomedial part of the spring ligament complex of the foot: a study of cadavers and asymptomatic volunteers », Skeletal Radiology, mars 2007, vol. 36, p. 221‑228. DOI : 10.1007/s00256-006-0229-7.
  10. Harish S., Kumbhare D., O’Neill J. et coll., « Comparison of sonography and magnetic resonance imaging for spring ligament abnormalities: preliminary study », Journal of Ultrasound in Medicine : Official Journal of the American Institute of Ultrasound in Medicine, août 2008, vol. 27, n° 8, p. 1145‑1152. DOI : 10.7863/jum.2008.27.8.1145.
  11. Mansour R., Teh J., Sharp R. J. et coll., « Ultrasound assessment of the spring ligament complex », European Radiology, novembre 2008, vol. 18, n° 11, p. 2670‑2675. DOI : 10.1007/s00330-008-1047-1.
  12. Santiago-Nuño F., Palomo-López P., Becerro-de-Bengoa-Vallejo R. et coll., « Intra and inter-rater reliability between ultrasound imaging and caliper measures to determine spring ligament dimensions in cadavers », Scientific Reports, octobre 2019, vol. 9, n° 1 : 14808. DOI : 10.1038/s41598-019-51384-6.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

12 Juil

16:30

L'ajout de l'imagerie pondérée en diffusion à l'IRM de contraste dynamique n'améliore pas significativement la valeur prédictive négative de cet examen pour identifier une réponse pathologique complète chez les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif (étude).

13:30

La cryoablation du cancer du sein peut être utilisée en toute sécurité chez une population de patientes plus large que celle définie par les critères d’inclusion des essais cliniques (étude).

7:30

Plus de 50 % des femmes diagnostiquées avec des fibromes utérins se voient proposer une hystérectomie, tandis que moins de 20 % se voient présenter des options moins invasives, selon une enquête publiée dans un rapport de la Société de radiologie interventionnelle (SIR). Ce document met également en lumière le potentiel de l’embolisation des fibromes utérins (EFU) comme traitement, indique un communiqué de la SIR.
11 Juil

16:30

Une enquête démontre que les radiologues ont une attitude globalement positive à l'égard de l'arrivée de l'IA en pratique clinique, même s’il reste, selon eux, encore beaucoup à faire pour améliorer son intégration et son utilisation.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR