Éditorial

L’invisible pénurie

Nous nous sommes déjà penchés sur la pénurie des radiologues, notamment à l’hôpital public. Elle est problématique et n’a toujours pas disparu. Est-elle l’arbre qui cache la forêt d’une situation tout aussi difficile de la démographie des manipulateurs radio ? C’est fort probable, au vu des conséquences que cette pénurie engendre auprès des confrères français. Certains

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 01/06/22 à 15:00, mise à jour le 02/10/23 à 13:51 Lecture 2 min.

Les conséquences de la pénurie de manipulateurs sont délétères non seulement pour les radiologues, mais aussi pour les patients, qui peuvent voir les délais d’attente augmenter pour leurs examens d’imagerie. © Carla Ferrand

Nous nous sommes déjà penchés sur la pénurie des radiologues, notamment à l’hôpital public. Elle est problématique et n’a toujours pas disparu. Est-elle l’arbre qui cache la forêt d’une situation tout aussi difficile de la démographie des manipulateurs radio ? C’est fort probable, au vu des conséquences que cette pénurie engendre auprès des confrères français. Certains limitent les horaires d’exploitation des équipements quand d’autres vont jusqu’à fermer des structures. Ces conséquences sont délétères non seulement pour les radiologues, mais aussi pour les patients, qui peuvent voir les délais d’attente augmenter pour leurs examens d’imagerie. Cela concerne aussi les manipulateurs radio, qui se trouvent confrontés à des organisations de travail bien plus contraignantes et parfois peu attractives, pouvant entraîner une dégradation du climat social.

Manque d’effectifs en formation et faible reconnaissance

Nous arrivons pourtant à bien identifier les causes d’un tel phénomène, qui est loin

Il vous reste 68% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Avatar photo

Benjamin Bassereau

Directeur de la rédaction BOM Presse Clichy

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR