Henri Guerini

« Désormais, l’indépendance en radiologie n’a plus de prix »

Vice-président du syndicat UFML, le radiologue Henri Guerini évoque ses combats sur le front médical : négociations conventionnelles, réforme de la CCAM, financiarisation de la radiologie… Sur le terrain comme sur l’échiquier des politiques de santé, il défend une radiologie libérale farouchement indépendante.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 24/03/23 à 8:00, mise à jour le 11/10/23 à 12:45 Lecture 9 min.

« Je suis très content de voir des jeunes radiologues qui se soulèvent contre la financiarisation, c’est la grande satisfaction de mes années de combat », déclare Henri Guerini © C. F.

Docteur Imago / Avant de rejoindre l’UFML, vous aviez créé l’Union des radiologues de France (URF). Comment a commencé votre engagement syndical ?

Henri Guerini / En 2012, j’étais jeune installé et il y a eu des baisses des cotations avec l’avenant 8 sous Marisol Touraine, validé par la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR). Avec mon confrère David Petrover, nous avons alors créé l’URF. Au même moment, lors d’une manifestation, j’ai rencontré Jérôme Marty, président de l’Union française pour une médecine libre (UFML), avec qui je me suis tout de suite entendu. Au bout de quelques années, en voyant qu’il n’y avait pas de répondant du côté de la FNMR - plutôt des oppositions - j’ai décidé de me rapprocher de Jérôme Marty et de l’UFML, qui était au départ une association et qui est ensuite devenue un syndicat transversal. J’ai pris le parti de fusionner avec l’UFML-S et de faire une section radiologie UFLM-X Ray en 2018. Je voulais défendre la radiologie auprès des syndica

Il vous reste 92% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR