Portrait

Nathalie Lassau : maestr-IA

Radiologue à Gustave-Roussy et PU-PH à l’université Paris-Saclay, entre autres casquettes, Nathalie Lassau a su connecter les mondes de la recherche, de l’industrie et de l’hôpital autour de l’IA en imagerie. Portrait.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 11/05/21 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 5 min.

Lors de la première vague de Covid-19, Nathalie Lassau a mobilisé son réseau pour développer un score de sévérité de la maladie basé sur l’intelligence artificielle, le scanner et les données cliniques. © Albane Cousin

Gustave-Roussy, une évidence

Fille de chirurgien, Nathalie Lassau a très tôt baigné dans un environnement médical. En 1988, elle fait en sorte de réaliser son internat au centre de lutte contre le cancer Gustave-Roussy, à Villejuif (94), pour être aux côtés de sa mère, atteinte d’un cancer. Sa carrière dans cet institut devient une évidence. « Je me suis dit : « Ma vie est là, c’est ici que je veux être. » Sa vocation est scellée. « Je n’ai pas réussi à sauver ma mère ; elle est morte trop tôt, trop jeune. Je veux sauver les autres. » Elle ne quittera plus jamais cet hôpital.

De la recherche sur le Doppler

Après le décès de sa mère, elle échoue aux ECN. 10 ans lui seront nécessaires pour retrouver la voie de la radiologie. À l’issue de sa formation en médecine générale, elle passe un DU d’échographie. En 1996, ses travaux pionniers sur l’étude de la microvascularisation sur l’échographie-Doppler sont remarqués par Thomas Tursz, alors directeur de Gustave-Roussy. Il deviendra l’un de ses m

Il vous reste 85% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Albane Cousin

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

23 Mai

16:01

13:31

Dans une étude incluant près de 5000 patients, des caractéristiques telles que l'origine ethnique et l’âge étaient susceptibles d’engendrer des résultats faussement positifs après des examens de tomosynthèse mammaire numérique interprétés à l’aide d’un algorithme d’IA approuvé par la FDA.

7:31

Dans le cadre d’une étude présentée dans The Lancet Digital Health, ChatGPT-4 a fourni des réponses jugées acceptables sans intervention des oncologues à des questions de patients sur le cancer dans 58 % des cas. 7 % des réponses ont été qualifiées de « peu sûres » par ces mêmes oncologues.
22 Mai

16:31

Un modèle d'apprentissage profond utilisant l'IRM injectée de type DCE distingue plus efficacement que les cliniciens les carcinomes hépatocellulaires proliférants des carcinomes hépatocellulaires non-proliférants, d'après une étude rétrospective multicentrique chinoise portant sur 355 patients et parue dans Academic Radiology.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR