Honoraires

Les avantages et les inconvénients du secteur 2

La part des radiologues libéraux en secteur 2 est passée de 16 % en 2015 à 25 % en 2020. Comment s'explique cette augmentation ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce secteur ? Éléments de réponse avec le témoignage de deux radiologues qui ont chacun fait leur choix.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 19/10/23 à 15:00, mise à jour le 29/11/23 à 14:09 Lecture 4min.

En 2021, le taux moyen de dépassement d’honoraires des radiologues en secteur 2 était de 28,8 %, contre 32,5 % pour les gastro-entérologues et 55 % pour les gynécologues (photo d'illustration). D. R.

Traditionnellement, la radiologie libérale est une discipline médicale de secteur 1. Selon les chiffres de la Sécurité Sociale, au 1er janvier 2020, 76 % des médecins radiologues étaient ainsi en secteur 1, alors que la moyenne des médecins spécialistes est de 51 %. La même année, les radiologues du secteur 2, dont les honoraires totaux étaient 28 % plus élevés que ceux de secteur 1, avaient un taux moyen de dépassement de 26 %, indique l’organisme. En septembre 2019, la moitié (49,6 %) des radiologues de secteur 2, éligibles à l’option de pratique tarifaire maîtrisée (OPTAM), y avaient adhéré, avec un taux de dépassements d’honoraires moyen de 17 %. » En 2021, le taux moyen de dépassement d’honoraires des radiologues en secteur 2 était de 28,8 %, contre 32,5 % pour les gastro-entérologues et 55 % pour les gynécologues.

Le secteur 2 gagne du terrain

Comme le constate la Cour des comptes, la part des professionnels libéraux de l’imagerie relevant du secteur 2 est en augmentation : 25 

Il vous reste 82% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

23 Fév

7:30

Des chercheurs du CHU de Bordeaux (33) ont évalué l’efficacité clinique à long terme et l'innocuité de la cryoablation percutanée de l’endométriose de la paroi abdominale. Ils concluent que cette opération est sûre et efficace pour contrôler la douleur à long terme.
22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR