Amélioration des pratiques

Un exemple de contrôle qualité des actes de téléradiologie

Aux Journées francophones de radiologie 2022, Marc Zins, cofondateur de Télédiag, a présenté le processus de contrôle qualité appliqué auprès des 500 téléradiologues de ce réseau. Au programme : relecture des dossiers, communication et bienveillance.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 20/10/22 à 15:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 3 min.

« Le contrôle qualité n’est pas une évaluation des radiologues, explique Marc Zins. Ce n’est pas donner de bons ou de mauvais points. C’est un contrôle rigoureux, mais bienveillant, et aussi une progression collective centrée sur le dialogue entre confrères volontaires pour participer à ce processus. » © Benjamin Bassereau

Comment la pratique de la téléradiologie peut-elle être améliorée, dans un contexte où il n’est plus possible de s’en passer ? La session des Journées francophones de radiologie (JFR) du 7 octobre 2022 intitulée « Téléradiologie, comment amener de la compétence sur tous les territoires » a apporté plusieurs réponses. L’une d’elles, la relecture par les pairs des images et des comptes rendus, est en place dans plusieurs structures nationales et régionales. Marc Zins, chef du service de radiologie de l’hôpital Saint-Joseph (Paris) et secrétaire général de la Société française de radiologie, s’est intéressé justement au contrôle qualité de l’activité des téléradiologues au sein de Télédiag, un réseau de téléradiologie de 550 radiologues dont il est cofondateur et membre du comité médical de gouvernance et d'éthique.

Relecture aléatoire des dossiers

« Le contrôle qualité n’est pas une évaluation des radiologues, précise-t-il en introduction. Ce n’est pas donner de bons ou de mauvais points.

Il vous reste 79% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Avatar photo

Benjamin Bassereau

Directeur de la rédaction BOM Presse Clichy

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR