Le CHRU de Brest (Finistère) se situe aux deux extrémités du spectre de la téléradiologie, puisqu’il est à la fois utilisateur et prestataire. « À Brest, nous faisons appel à la téléradiologie privée la journée car il n’y a pas assez de radiologues à l’hôpital, explique Philippe Guillo, chef du pôle d’imagerie. La nuit, des radiologues sont présents et interprètent les examens de l’ensemble du territoire. Nous assurons la permanence des soins par téléradiologie pour les sites de Landerneau...