Journée SIT

L’ablation par radiofréquence des tumeurs précoces du poumon fait ses preuves

Au congrès de la SIT le 16 juin 2023, le radiologue Paul Habert a évoqué les ablations thermiques des tumeurs pulmonaires. Cette intervention est notamment indiquée pour des cancers précoces chez les patients non chirurgicaux ainsi que pour les métastases pulmonaires en alternative à la chirurgie.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 24/07/23 à 16:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:24 Lecture 2 min.

Pour Paul Habert, radiologue au CHU de Marseille, le poumon est l’organe idéal pour procéder à une thermoablation © Solenn Duplessy

Lors de la journée de printemps de la Société d’imagerie thoracique (SIT), le 16 juin 2023, Paul Habert, radiologue au CHU de Marseille, a rappelé les recommandations publiées en 2020 par la Société européenne de radiologie cardiovasculaire et interventionnelle (CIRSE) concernant les ablations percutanées pulmonaires [1].

Un environnement favorable à la thermoablation

Pour Paul Habert, le poumon est l’organe idéal pour procéder à une thermoablation : « Au scanner, le poumon est noir et le nodule est blanc, donc on le voit bien et on sait au millimètre près que l’aiguille est au bon endroit », explique-t-il. De plus, l'utilisation de l'aiguille dans la tumeur se fait dans un environnement favorable et aérique qui génère à la fois une isolation thermique et électrique avec une faible conductivité. « Cela permet au traitement de rester bien localisé à l’endroit qui est souhaité », indique le spécialiste.

Trois modalités disponibles

Pour cette intervention, trois techniques sont dispon

Il vous reste 75% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Bibliographie

  1. Pereira P. L., Salavatore M., « Standards of practice: guidelines for thermal ablation of primary and secondary lung tumors », Cardiovascular and Interventional Radiology, 2012, vol. 35, p. 247-254. DOI : 10.1007/s00270-012-0340-1.
  2. Li M., Qin Y., Mei. A. et coll., « Effectiveness of radiofrequency ablation therapy for patients with unresected stage IA non-small cell lung cancer », Journal of Cancer Research and Therapeutics, septembre 2020, vol. 16, n° 5, p. 1007-1013. DOI : 10.4103/jcrt.JCRT_1040_19.  

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR