RSNA 2022

« Quand une solution d’IA est efficace, les gens y croient et font confiance aux résultats »

Mercredi 30 novembre, Guillaume Herpe, radiologue au CHU de Poitiers, présente au RSNA les résultats d’une étude monocentrique sur l’utilisation d’une solution d’intelligence artificielle pour les fractures périphériques. En imagerie des urgences, l’IA permettrait de réduire le recours à un deuxième avis spécialisé.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 30/11/22 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 3 min.

« J’ai une double casquette qui fait que je vais au RSNA avec beaucoup d’intérêt pour les nouveautés, en particulier les innovations en imagerie des urgences, en coordination de soins et en intelligence artificielle », indique Guillaume Herpe. © Carla Ferrand

Docteur Imago / Dans l’étude que vous présentez au RSNA, vous évaluez les conséquences de l’utilisation d’un logiciel d’IA sur le recours à un second avis dans les cas de fractures périphériques. Quelles sont vos constatations ?

Guillaume Herpe / Au service d’imagerie des urgences du CHU de Poitiers, nous utilisons un logiciel d’IA en routine pour la détection des fractures. Nous avons étudié plusieurs paramètres, notamment le recours à l’avis spécialisé. Nous nous sommes rendu compte qu’avec l’utilisation de l’IA, le taux d’appel aux orthopédistes pour solliciter leur avis diminuait de manière importante, surtout au début de l’étude. Sur 1 500 patients analysés sur deux périodes, il y avait 50 % de demandes d’avis en moins, que ce soit aux orthopédistes ou aux radiologues. Cela s’est lissé au cours du temps, et quand nous avons terminé l’étude globale, nous avons observé que c’était un peu moins vrai.

D. I. / Quelle conséquence pourraient avoir ces résultats sur l’organisation de l’imag

Il vous reste 78% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR