Radiopédiatrie

Quels protocoles pour le scanner à comptage photonique en pédiatrie ?

Lors du congrès 2023 de la RSNA, une session s'est intéressée à l'optimisation des paramètres du scanner à comptage photonique en radiopédiatrie. La radiologue Kelly Horst y a détaillé les avantages des protocoles à 120 kV.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 07/03/24 à 15:00 Lecture 2 min.

Lors d’une session consacrée à l’imagerie pédiatrique, la radiologue américaine Kelly Horst a décrit les stratégies pour optimiser les protocoles de scanner à comptage photonique. Capture d'écran RSNA 2023

L’utilisation du scanner à comptage photonique en radiopédiatrie était au programme du congrès de la Société nord-américaine de radiologie (RSNA), fin 2023. Lors d’une session consacrée à l’imagerie pédiatrique, Kelly Horst, radiopédiatre à la Mayo Clinic de Rochester (États-Unis), a décrit les stratégies pour optimiser les protocoles de cette technologie.

Un bond sur la résolution spatiale

L’un des avantages du scanner à comptage photonique (photon-counting detector CT – PCD-CT) est sa résolution spatiale élevée, qui est particulièrement utile pour imager les zones anatomiques denses et de petite taille. Cette technologie offre également une réduction de dose de rayonnement de 31 à 47 % selon la littérature (42 % chez les patients pédiatriques) en utilisant le même protocole qu’un scanner traditionnel, indique l’intervenante.

Deux modes en simultané

Concernant les modes d’acquisition, le scanner à comptage photonique permet d’utiliser deux modes en simultané sur les trois disponib

Il vous reste 72% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR